DREAM ON

France 3
Comment prendre la suite d’une saga à succès ?

Quand nous travaillons sur l’habillage d’été de France 3, pour perpétuer la tradition animalière de la chaîne dans ses inter-programmes, nous prenons la suite d’une saga qui a comblé le public. On y voyait notamment des éléphants sauter en parachute. Il faut savoir saluer le travail de la concurrence quand il est bon, et c’était le cas. Restait à France 3 à choisir la suite, avec un niveau d’exigence suscité par la livraison précédente. Si la qualité du rendu des créations en 3D va aujourd’hui de soi, c’est l’écriture qui fait la différence. Pour cela, nous avons injecté dans ses virgules une dose d’humour absurde,
en créant des marmottes musiciennes.

Le minimalisme relatif de ces saynètes ne les privait pas de leur pouvoir fédérateur, et les quatre rongeurs ont suscité une adhésion massive du public, que la chaîne réussit à divertir avec des séquences qui tiennent plus du brand content que de l’habillage.




Au plus proche de la réalité.


Avec le studio Chez Jean, qui a réalisé la bande sonore, nous avons filmé les différents musiciens
dont le maniement des instruments a servi de base à l’animation des marmottes.




Pour la petite histoire.


Les idents et jingles pub sont les piliers de l’identité d’une chaîne. Ils n’ont pas l’usage fonctionnel de l’habillage, et s’offrent la richesse d’une série déclinée en saisons. Les Marmottes se sont ainsi produites sur une dizaine de scènes en plein air, en plein soleil ou sous la neige.






A l’occasion des vœux du nouvel an, nous avons reformé les Marmottes version hard rock, pour une performance finale en apothéose,
devant un public composé des animateurs de France 3.



L’autre vie des marmottes.


Phénomène assez rare en télé, les Marmottes ont suscité une adhésion massive sur les réseaux sociaux. Sur la page Facebook de France 3, plus de 3 000 000 de vues en 15 jours, et des réactions sur le Net venues d’aussi loin que Taiwan. À la fin de l’été 2015, en plus du plébiscite des téléspectateurs, les Marmottes ont été vues plus de 10 millions de fois.




« L’habillage a cette vertu consciente et inconsciente de travailler la marque. »

Laurent Sauvage, Directeur Artistique, France 3.

Laurent Sauvage, Directeur Artistique, France 3.


Les marmottes ressortent du terrier.


Pressé par ses téléspectateurs, France 3 a rappelé les Marmottes pour animer son antenne cet été et cet hiver. Leurs aventures musicales avaient totalisé plus de 10 millions de vues sur les réseaux sociaux, et le public en redemande.
L’agence a donc produit une nouvelle série visible fin juin 2018. Après leur talent de musiciennes, elles s’essaient cette fois au cinéma, avec la même maladresse, dans des séquences qui revisitent des scènes cultes du cinéma, de Godard à Spielberg. C’est toujours Mikros Images qui leur donne vie, avec un réalisme à décoiffer une marmotte.



Awards


Gold award 2017
meilleur habillage de chaîne

Bronze Award 2017
Seasonal or special event program campaign

Gold award 2016
Gold award 2017
Best seasonal branding package

Gold award 2016
Best seasonal branding package
Gold award 2016
Design: best seasonal or event-related design package

Silver award 2015
Promotion/Open & IDS
Gold Award 2017
General Brand Design Package: Channel Network Or Platform

Silver award 2016
General brand campaign: channel network
Mention 2015
Habillage sonore

Mention 2015
Habillage événementiel

+ d’histoires courtes :

OCS

OCS

France 3 : les ours

France 3 : les ours

Projet suivant —

Stade Vélodrome de Marseille : Comment la signalétique peut s’inscrire dans un projet architectural ?