DREAM ON

Opéra national de Paris
Comment conquérir de nouveaux publics sans s’éloigner du sien ?


Si l’Opéra a des codes de langage imposés, repositionner son image obligeait à un changement de ton pour convaincre les sceptiques que l’opéra c’est renversant. Les habitués savent les sensations que l’opéra procure. Ce sont ces sensations que nous avons mises en avant afin de séduire un public nouveau, que nous avons choisi d’interpeler. Le déploiement sur tous les supports des outils que nous avons alors conçus a permis de cibler les messages. En cela, l’environnement digital s’est avéré un enjeu crucial, et des murs de la ville les messages ont investi les murs des réseaux sociaux. Mais pas seulement.

Nouvelle campagne 18/19


Notre réflexion sur les supports numériques a accouché d’un volet pratique d’abord, avec un site entièrement repensé, de la manière de promouvoir les spectacles à la billetterie en ligne. Les fidèles y trouvent une nouvelle façon de découvrir les œuvres, les non-initiés une navigation fluide et facilitée vers la réservation et l’abonnement. Puis, un volet éditorial novateur, avec la création de la 3e Scène, un espace en ligne unique, où l’Opéra devient producteur de contenus multimédias inédits.

Tout a été fait pour que la marque Opéra gagne en attrait, bouscule les idées reçues, et capitalise, en plus de sa programmation, sur une nouvelle façon de parler d’elle.

« Les habitués savent les sensations que l’opéra procure.
Ce sont ces sensations que nous avons mises en avant afin de séduire un public nouveau, que nous avons
choisi d’interpeler. »


Informer c’est inspirer.

Une nouvelle charte de communication qui s’appuie sur un nouveau registre iconographique qui plonge le public dans un univers onirique.


Bastille se réveille.


Sur les conseils de l’agence, l’Opéra a mis en place un écran géant pour redonner vie au bâtiment de Bastille autant que pour porter l’actualité de l’Opéra à la connaissance du plus grand nombre.


Donner à voir l’Opéra autrement pour le faire désirer.

L’agence a missionné le photographe Charles-Henry Bédué pour montrer l’Opéra sous un angle différent, empreint de sensibilité et de poésie.

Une direction artistique qui donne du sens
et révèle le beau.


De la brochure de saison aux affiches de spectacles en passant par les programmes de spectacles, chaque support de communication imprimé est traité avec un soin particulier. Le papier, l’iconographie, la direction artistique, tout est pensé pour que l’expérience « papier » participe à sublimer « l’expérience Opéra ».




Un site Internet qui enrichit l’expérience et la connaissance client.


Le remaniement complet du site Internet, réalisé en collaboration avec l’agence AREA 17, nous a donné l’occasion d’aller au-delà des problématiques de graphisme et d’ergonomie, pour nous attaquer à la partie technologique et invisible du site et la mettre au service du confort et de l’efficacité commerciale.




Stéphane Lissner, Directeur de l’Opéra national de Paris.

La 3e Scène, une scène numérique à part entière.


Dream On a imaginé la 3e Scène, un espace de contenus numériques exclusifs, produits par l’Opéra, et qui donne carte blanche à des artistes de tous horizons.
Acteurs, photographes, vidéastes, plasticiens, réalisateurs, y présentent des créations dont le sujet central est l’Opéra. La collection de films hébergés sur la 3e Scène est un espace d’expression unique qui fait de l’ONP un acteur majeur de la création contemporaine.
Le tout pour poser un regard différent sur cette institution.



 


Les campagnes de lancement.


Les messages interpellent le public. Tout est fait, des campagnes de lancement aux produits dérivés, pour faire entrer le public en discussion avec l’Opéra.




Awards


Grand Prix 2016

Prix 2016
Site institutionnel et corporate
Prix 2015
Annonceur de l’Année

Prix 2015
Site événementiel
Prix 2016
Design Global de Marque

Mention 2016
Design numérique, sites et mini-sites institutionnels et corporate
Prix 2015
Edition

Prix 2015
Digital, sites mobile et mini-sites commerciaux, institutionnels, événementiels

+ de digital :

Corsair International

Corsair International

My Renault

My Renault

Groupe Galeries Lafayette

Groupe Galeries Lafayette

Mediawan

Mediawan

Pargade

Pargade

Teva

Teva

SCAU

SCAU

Remy Cointreau

Remy Cointreau

A+ Finance

A+ Finance


Projet suivant —

Corsair International : comment orchestrer une montée en gamme ?